Navigation – Plan du site

1 | 2012
Temps professionnels éclatés, TIC et urgences

L’organisation du travail est traversée par des processus d’accélération, de densification et de désynchronisation qui ne concernent pas encore tous les salariés mais une part croissante d’entre eux, en particulier hors de l’industrie manufacturière et des administrations (publiques ou non). Même si elles peuvent être parfois perçues comme des outils de réappropriation d’un temps personnel, les technologies de l’information et de la communication jouent un rôle non négligeable dans l’émergence d’une culture de l’urgence et de l’instantanéité. Pour un nombre croissant de salariés, adaptabilité, mobilité, flexibilité, réactivité, disponibilité sont devenus des maîtres mots au nom de la concurrence internationale, y compris dans des activités de service non « délocalisables ». Les frontières entre temps de travail et temps personnel s’estompent, les temporalités sociales s’enchevêtrent et se désynchronisent.

Ce dossier de la Nouvelle Revue du Travail examine les facettes de ces évolutions temporelles, en appréhendant les tensions qu’elles génèrent et certaines modalités de résistance des travailleurs qu’elles provoquent.

  • Logo La NRT est soutenue financièrement par
  • Logo CNRS INSHS
  • Logo Centre Pierre Naville - Université d'Evry
  • Logo Laboratoire Printemps (professions, institutions et temporalités)
  • Logo Centre Emile Durkheim
  • Logo Laboratoire lorrain de sciences sociales - Université de Lorraine
  • Logo IRISSO - Dauphine université Paris
  • Logo Multidisciplinaria de Estudios sobre el Trabajo (UMEST) - Universidad Autónoma de Querétaro
  • Logo La NRT est aussi reconnue et soutenue par
  • Logo HCERS
  • Logo Fondation Maison des sciences de l'homme
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org